Le sport de ceux qui voyagent loin.

Partir en compétition pour 120 ou 160 kilomètres en un jour ou même 200 en deux jours. Maintenir la cadence à 15, 17, 19 km/h… de moyenne en respectant son cheval sur ces distances.

Faire corps ensemble pendant des heures et tenir bon. Gérer l’effort de son cheval et jouer de stratégie dans la compétition.

Se retrouver en groupe ou bien parfois seul pour des heures sur une piste balisée en pleine nature.

Ne pas s’emballer quand ça va bien, car rien n’est jamais gagné tant qu’on n’est pas arrivé. Ne pas perdre le moral quand le temps semble long et que ça va mal, mais savoir s’arrêter avant que son cheval ne le fasse.

Se laisser envahir par l’attrait de paysages souvent beaux et savoir, en même temps, toujours être à l’affût des difficultés renouvelées du parcours. Etre, au fil des kilomètres et sans discontinuer, à l’écoute de son cheval.

Ne pas lui demander plus qu’il ne peut. Ne pas le laisser aller pour vous au-delà de ce qu’il pourrait. Savoir connaître ses limites et savoir les sentir.

Arriver à bon port avec un cheval, certes fatigué, mais toujours assez fringant pour être capable d’un galop fou lors d’un sprint final. … et terminer avec panache, ou terminer seulement, mais sans la faiblesse ou la honte d’être allé trop loin.

Voilà quelques moments forts de l’endurance. Nul autre sport équestre de compétition ne met aussi longtemps ensemble cavalier et cheval. L’endurance est une histoire de complicité sur la durée entre cavalier et cheval, cheval et cavalier.

Observez-les tous deux lors des arrêts des contrôles vétérinaires, ou après l’arrivée, et vous verrez ce lien trahi par un regard, une caresse de la main, un petit mouvement de tête, le geste d’une oreille, un échange furtif de signes qui ne trompent pas… il est certain que l’effort commun les rapproche.

C’est évident. C’est beau. C’est toute une aventure. C’est tout un entraînement pour y arriver. Car ce n’est pas en un jour que chevaux et cavaliers deviennent capables de telles performances.

Il faudra aux uns comme aux autres des années d’entraînement pour y arriver vraiment et sans inutile danger.
Enfin une centre équestre qui vous permet de découvrir de telles sensations au pied de Alpilles!

Actualités

Actualités des écuries de Cadillan
Le sport de ceux qui voyagent loin.
Voici le planning des cours d'équitation pour l'année 2017/2018
Le sport de ceux qui voyagent loin.
stages de printemps: le programme!